Le pouvoir des mots : le Kotodama au Japon.

vendredi 8 septembre 2017

Le « kotodama » est le pouvoir spirituel attribué à la langue japonaise. Ce concept de kotodama est issu de la tradition shintoïste japonaise qui prétend que des sons placés dans un certain ordre sont porteurs d’une énergie particulière.
Dans la tradition japonaise, les dieux (kami) inspirent les hommes par des mots, et par la prononciation de ces mots les concepts deviennent concrets. Ainsi, les cinquante sonorités/syllabes de la langue japonaise sont considérées comme ayant chacune un lien avec un kami.
Toutes les civilisations ont attribué un pouvoir spirituel aux mots et au langage, le « kotodama » que l’on traduit par « mot-âme » ou « mot-esprit » peut se rapprocher du concept occidental de « verbe » que l’on trouve dans La Genèse.