Pourquoi les policiers anglais sont-ils surnommés les « bobbies » ?

jeudi 7 février 2019

Les célèbres policiers britanniques font partie du décor au même titre que Big Ben, Westminster ou encore les cabines téléphoniques rouges. Ils doivent en fait leur surnom de « Bobbies » à l’ancien Premier Ministre conservateur Robert Peel.

Au XIXe siècle, Londres se développe très vite tout comme la criminalité de la ville. Pour y faire face, celui que l’on surnommait Bobby (Robert Peel) décide de créer en 1882 une police métropolitaine constituée de patrouilleurs. Vêtus des vestes noires et de grands chapeaux de laine aux insignes brillants, ils ont rapidement gagné la confiance des citoyens locaux.

Le système de Robert Peel fut un tel succès que des grandes villes américaines ont rapidement créé des services policiers similaires. À Londres, ces policiers étaient tellement assimilés au politicien qui les a créés que les patrouilleurs de Peel été « Peelers » ou encore « Bobbies », surnom qui leur est définitivement resté.