NYMEO

Actualités

Une antonomase est une figure de style où les noms propres sont utilisés comme noms communs et inversement.
L’antonomase pour les marques c’est lorsque le nom d’une marque devient un nom commun. Par exemple lorsque l’on dit Kleenex, au lieu de dire « mouchoir en papier ». C’est assez répandu. Il existe bien d’autres exemples, en voici quelques-uns, Frigidaire, Scotch, Sopalin, Klaxon, Caddie, Cocotte-minute, Jacuzzi, Fermeture éclair…
Il existe d’autres types d’antonomases, comme l’antonomase d’excellence ou encore l’antonomase par périphrase.
L’antonomase d’excellence c’est lorsque l’on utilise un nom commun pour donner une valeur superlative à une personne qui se démarque dans un domaine. Par exemple dire « l’Auteur » pour désigner un grand auteur. Pour appuyer cela on met une majuscule au nom commun auquel on souhaite donner de la valeur.
L’antonomase par périphrase, c’est lorsque que l’on utilise une périphrase pour désigner quelque chose ou quelqu’un. Par exemple utiliser la périphrase « la cité phocéenne » pour parler de Marseille.
On constate que parmi toutes les antonomases de marque certaines disparaissent, ex : TSF, Minitel…, d’autres résistent au temps, ex : TGV, Stabilo, Escalator…, et d’autres encore naissent aujourd’hui, ex : iPhone, Jet Ski ou encore le verbe tweeter qui vient du nom du réseau social Twitter.

illustration_antonomase_3.jpg